Panier

Aucun produit

0,00 € Livraison
0,00 € Taxes
0,00 € Total

Panier Commander

Lettre d'informations

LE CHOCOLAT « EQUITABLE »

 

Le commerce « équitable » du chocolat garantit aux petits producteurs de cacao des revenus corrects.

Aujourd’hui, 80 % du marché du chocolat est dominé par six multinationales, et 90 % de la production du cacao est assurée par plus de 20 millions de petits producteurs. Or, les revenus de ceux-ci sont très faibles et fortement dépendants des fluctuations – très fréquentes – du cours du cacao. De plus, l’adoption en l’an 2000 de la directive « cacao-chocolat » autorisant l’utilisation dans la fabrication du chocolat de matières grasses végétales en remplacement du beurre de cacao et ce, à concurrence de 5 % maximum, a eu pour conséquence de réduire la demande en cacao auprès des producteurs. D’où l’intérêt de développer des actions de commerce « équitable »du chocolat, dont l’utilité a déjà été prouvée avec le café. Le cacao vendu sur le réseau du commerce équitable n’est en effet pas côté en bourse et les producteurs qui adhèrent à la charte ont, entre autres, un prix minimum garanti, toujours supérieur au cours mondial. Leur production est ainsi payée au minimum 1750 dollars US la tonne, soit près de trois fois plus que celle vendue par les producteurs africains sur le marché conventionnel. Le cacao équitable est actuellement produit par près de 45 000 familles d’agriculteurs, sur les huit pays suivants : Belize, Bolivie, Cameroun, Costa Rica, République Dominicaine, Équateur, Ghana et Nicaragua.


La notion de commerce « équitable » est née en 1986 par une demande faite par la communauté de Chiapas (Mexique) à une ONG hollandaise d’« un prix plus juste » pour le café qu’elle produisait ce qui donna naissance deux ans plus tard à la création de l’association Max Havelaar et du « label du commerce équitable ». Celui-ci est aujourd’hui régi par des standards internationaux au sein de la Fairtrade Labelling Organization (FLO), dont l’objectif est de permettre le développement durable des producteurs marginalisés du Sud. Les neuf produits labellisés par la FLO sont le café, le thé, le chocolat, la banane, le jus d’orange, le miel, le sucre, le riz et la mangue.

 

Recherches associées: Préhistoire du Cacao, Chocolat à la cour de France, Tour du monde du Chocolat, La consommation de Chocolat en France, La consommation de Chocolat par habitant dans le Monde, Le Top 10 du marche du « Chocolat », Le cours du Cacao, La speculation sur le Cacao, Le Chocolat « équitable », Le Chocolat « durable », L’avenir du Chocolat.